Flash infos


Application de la signalétique : le CSC forme les membres des comités de visionnage des télévisions

12/06/2020
00:00
658

Le Conseil supérieur de la communication (CSC) a organisé, à l’intention des comités de visionnage des médias télévisuels, un atelier de réflexion sur le thème : « protection des mineurs contre les contenus télévisuels nuisibles à leur épanouissement, rôle du régulateur, des médias et des parents ». Il s’est agi pour l’instance de régulation des médias de créer un cadre d’interaction entre elle et les médias télévisuels, afin de définir les mécanismes les mieux adaptés pour la programmation des productions destinées à la diffusion publique tout en n’omettant pas d’appliquer la décision sur la signalétique.
« Bravo au CSC ! Un applaudissement pour le CSC d’avoir eu l’initiative de nous réunir ce matin. » Tels sont les mots de monsieur Issoufou Saré, le président de l’Union burkinabè des éditeurs de services de télévisuels (UBES-TV). Des mots qui traduisent la satisfaction de l’ensemble des participants qui ont trouvé le contenu des communications et les échanges   enrichissants.
Le discours d’ouverture du président du CSC délivré par le vice-président, Abdoulazize Bamogo, qui le représentait présageait déjà de ce qui allait suivre. Le Président a exhorté l’ensemble des acteurs médiatiques à s’investir davantage dans la protection des enfants contre les méfaits des médias en ces termes : « C’est ensemble que, régulateurs, médias et parents, nous devons protéger nos enfants (…) Ce que le CSC attend de vous, c’est que vous fassiez un travail de responsable, mais surtout un travail de parents, car avant tout, vous êtes tous des parents préoccupés par l’épanouissement de vos enfants. De la qualité de votre travail dépendra l’épanouissement physique, mental et moral de tous nos enfants. » Un message bien reçu, vue la qualité des interventions qui ont meublé les débats.
Tour à tour, les différents intervenants ont traité des thèmes à eux confiés et répondu aux questions des participants. Ainsi, le premier panel réunissant le directeur de la Réglementation, de la Médiation et du Contentieux du CSC, Daniel Bonzi, et le conseiller Victor Sanou, a traité des thèmes suivants : « Cadre juridique de la protection des mineurs dans les médias et implication de la décision relative à la signalétique » ; « La signalétique jeunesse et protection des mineurs : la déterminante responsabilité des médias à travers les comités de visionnage. » Puis, le deuxième panel, basé sur le partage d’expériences, a connu les interventions respectives de monsieur Issoufou Saré, président de UBES-TV sur le thème : « Intérêts et défis des chaînes de télévision privée dans l’application de la signalétique jeunesse » et de monsieur Aymé Makouta, directeur général de Canal plus/Burkina, sur le thème : « Les outils et méthodes mis en œuvre par Canal + pour protéger les mineurs contre les programmes nuisibles à leur épanouissement. » 
A la fin de l’atelier, le vice-président a, au nom du président du CSC, remercié l’ensemble des participants, tout en les exhortant à appliquer désormais la signalétique, à la lumière des expériences qui ont été partagées. Les enfants représentent notre avenir, c’est eux qui vont nous remplacer demain, donc si nous voulons d’une société débarrassée de certains maux, c’est maintenant que nous devons agir ensemble, a-t-il conclu en substance.

La direction de la communication et des relations publiques
Actualités

DECISION N°2020- 026/CSC portant réglementation de la couverture médiatique des activités politiques durant la période du 1er octobre 2020 à 00 heure au 30 octobre 2020 à vingt-quatre (24) heures inclus

01/09/2020

DECISION N°2020- 026 /CSC portant réglementation de la couverture médiatique des activités politiques durant la période du 1er octobre 2020 à 00 heure au 30 octobre 2020 à vingt-quatre (24) heures inclus

Audience : la Coordonnatrice du SIG chez le président TANKOANO

25/08/2020

Le président du Conseil supérieur de la communication (CSC), Maître Soahanla Mathias TANKOANO, a reçu, en cette matinée du 25 août 2020, la Coordonnatrice du Service d'information du gouvernement (SIG), Mafarma SANOGO. Le président avait à ses côtés le Directeur de cabinet, Boureima DIALLO, et la Chargée d'études, Pauline KANTIONO. La Coordonnatrice était accompagnée de Paul NAGALO, Chef du département communication internationale du SIG.

Le cadre de dialogue inter-partis (CDIP) reçu en audience par le Président du Conseil supérieur de la communication

20/08/2020

Une délégation du Secrétariat exécutif du CDIP a été reçue en audience à sa demande par le Président du CSC, Maître Soahanla Mathias Tankoano, entouré de ses collaborateurs, le mercredi 19 août 2020.

>> Voir toutes les actualités

newsletter
Newsletter

Sondage
Sondage indisponible.
Le CSC est membre
compteur site web