Flash infos


AUDITION : L’Express du Faso entendu par le CSC

23/03/2020
00:00
492

La Commission chargée de la liberté de la presse, de l’éthique et de la déontologie du Conseil supérieur de la communication (CSC) a auditionné, le vendredi 20 mars 2020, le Directeur de publication du journal « L’Express du Faso », monsieur Mountamou KANI. 
Cette audition fait suite à la publication, par le journal, le lundi 10 février 2020 d’un article intitulé « Conflit communautaire à Koumbouri/Kossi : au moins 30 morts et des dégâts matériels enregistrés ». 
A l’analyse, la Commission a constaté beaucoup de manquements dans cet article. D'une part, il est reproché à l’article de contenir beaucoup d’éléments de confusion, car, alors que la Une annonce un conflit entre Dogons et Peulhs, le contenu évoque plutôt un conflit entre Dozos et Maliens. Aussi, en insistant sur les termes identitaires (Dogons, Dozos, Maliens, conflit communautaire) lors de la présentation des faits, le journal peut attiser les dissentions ethniques ou communautaires latentes. Ainsi, il tombe sous le coup des manquements relatifs à la sédition et/ou l’appel à la révolte. Au regard du contexte socio-sécuritaire, a estimé la Commission, ce traitement de l’information met en cause la responsabilité sociale du journal. 
D'autre part, le journal sème la confusion sur l’identité des victimes et présente une incohérence dans la narration des faits. Toute chose qui met en doute la véracité des informations diffusées. 
Tous cela constitue des manquements proscrits aussi bien par la règlementation régissant le fonctionnement de la presse écrite que par les principes d’éthique et de déontologie portant sur le traitement de l’information.
Au cours des échanges sur ces manquements, la Commission a également invité le journal à plus de tact et de prudence dans ses écrits. Il a exhorté le comité de rédaction à redoubler de vigilance afin que des manquements aussi graves ne lui échappent.
Le directeur de publication, monsieur KANI, a pris acte des observations de la Commission et promis d'être plus regardant et prudent dans la publication de ce genre d'article à l'avenir.

La Direction de la Communication et des Relations publiques

Actualités

Montée des couleurs au CSC : les femmes en uniforme pour remercier le président

06/07/2020

Pour la deuxième fois après le retour à la traditionnelle montée des couleurs interrompue par la pandémie de la COVID-19, les agents du Conseil supérieur de la communication (CSC) étaient sous le drapeau ce lundi 06 juillet 2020.

Le président du CSC reçoit l’opposition politique non affiliée

02/07/2020

Le président du Conseil supérieur de la communication (CSC), Maître Soahanla Mathias TANKOANO, a reçu en audience, le jeudi 02 juillet 2020, l'opposition politique non affiliée (ONA) représentée par son coordonnateur, le Pr Abdoulaye SOMA, monsieur Hermann YELKOUNI, représentant l'Alternative patriotique panafricaine/Burkindi (APP/Burkindi) et monsieur Akim HEMA.

Elections couplées 2020 : le CSC mène la concertation avec les médias publics

18/06/2020

Dans le cadre des préparatifs de la couverture médiatique des élections couplées présidentielle et législatives du 22 novembre 2020, le Conseil supérieur de la communication (CSC) mène des concertations avec les différents acteurs afin de réussir sa mission. Ce 18 juin 2020, c'était le tour des organes audiovisuels publics (RTB radio et télé et Radio rurale) d'avoir une séance de travail avec des représentants du CSC.

>> Voir toutes les actualités

newsletter
Newsletter

Sondage
Sondage indisponible.
Le CSC est membre
compteur site web