Flash infos


Audience : Le président du CSC reçoit une délégation de la radio BBC

13/03/2020
00:00
97

Le président du Conseil supérieur de la communication (CSC), Mathias TANKOANO, a accordé une audience à la chaine internationale BBC ce jeudi 12 mars 2020. Les représentantes de BBC ont abordé avec lui leur projet pour la jeunesse africaine à travers des productions de télévision et radio ainsi que la question de leurs redevances.
Après les salutations d’usage, les représentantes de BBC, Mary Lusiba et Anne-Marie Nwaobasi, ont situé le président TANKOANO et ses collaborateurs, le Conseiller Victor SANOU et le Directeur des autorisations et des déclarations, Boukaré OUEDRAOGO, sur l’objet de leur visite. Elles ont présenté les productions de BBC qui visent les jeunes de 10 à 16 ans et les femmes et qui prennent en compte leurs aspirations. Ces programmes sont diffusés au Burkina Faso à travers la chaîne burkinabè TVZ Africa. Elles ont également exprimé leur désir d’être informées sur l’audimat de BBC au Burkina Faso car les chiffres dont elles disposent remontent à plusieurs années. Avec des chiffres récents, elles pourront juger de la nécessité d’émettre au Burkina Faso et justifier leurs investissements.
Les représentantes de BBC veulent aussi, à travers leur visite au Burkina Faso, mieux comprendre le marché de la téléphonie mobile, cet outil privilégié, en vue d’adapter leur stratégie pour toucher la jeunesse. Pour elles, BBC est une chaîne non commerciale qui ne fait pas de publicité et qui a pour objectif d’éduquer et accompagner la j
eunesse. Par conséquent, elles souhaitent auprès du régulateur des médias un assouplissement du coût de la licenc
En réponse, le président du CSC a remercié ses visiteuses du jour venues au Burkina Faso pour savoir comment leur chaîne se porte. Par rapport aux études d’audiences, il leur a expliqué que celle qui a été faite à l’occasion de l’avènement de la TNT ne prend pas en compte les chaînes internationales. Il appartient donc à BBC d’initier une étude pour connaître son audimat. Par contre, il les a informées de l’existence d’une étude récente sur la téléphonie mobile qui pourra être mise à leur disposition. Quant au coût des redevances, le président a notifié qu’il fallait appliquer la règlementation puisque les redevances ont été fixées par un décret en 2017. Il a pris acte de leur doléance et assuré qu’il l’examinera avec bienveillance en Conseil.e qui est passé de 10 millions à 50 millions en 2017.
 

La Direction de la communication et des relations publiques

Actualités

Message du Président du Conseil supérieur de la communication dans la lutte contre le Covid-19

26/03/2020

Chers partenaires des médias, des associations professionnelles de médias et du monde de la publicité, la pandémie du Coronavirus, Covid-19, est une réalité. Vous en êtes mieux informés, du fait de votre profession. Je voudrais saluer les efforts des médias qui mènent déjà des actions pour accompagner les autorités nationales dans la lutte contre le Covid-19.

AUDITION : L’Express du Faso entendu par le CSC

23/03/2020

La Commission chargée de la liberté de la presse, de l'éthique et de la déontologie du Conseil supérieur de la communication (CSC) a auditionné, le vendredi 20 mars 2020, le Directeur de publication du journal « L'Express du Faso », monsieur Mountamou KANI. 

Publicités des produits de la pharmacopée traditionnelle et des établissements sanitaires : Le CSC sensibilise les médias

20/03/2020

Ce jeudi 19 mars 2020, le Conseil supérieur de la communication (CSC) a tenu une rencontre d'échanges avec des représentants de médias audiovisuels et de la presse écrite. Cette rencontre a été initiée suite au constat, par l'organe de régulation, de la persistance de diffusion des messages publicitaires concernant des produits de la pharmacopée traditionnelle et des établissements sanitaires. 

>> Voir toutes les actualités

newsletter
Newsletter

Sondage
Sondage indisponible.
Le CSC est membre
compteur site web