Flash infos


Le président du CSC a patronné le lancement du projet « MédiaSahel »

17/12/2019
00:00
587

Le Président du Conseil supérieur de la communication (CSC), Me Soahanla Mathias TANKOANO, a patronné, le mardi 17 décembre 2019, le lancement de l’atelier de concertation sur le projet « MédiaSahel ». Les travaux se dérouleront à l’hôtel Pacific de Ouagadougou pendant trois (03) jours.
L’atelier de concertation, parti pour se tenir les 17, 18 et 19 décembre 2019 à Ouagadougou, est l’occasion de réunir les directeurs et directrices des radios ainsi que les partenaires de « MédiaSahel » pour aborder les différentes thématiques phares du projet que sont l’inclusion des jeunes dans le débat public, la radio comme vecteur de cohésion sociale, le journaliste sensible au conflit, la lutte contre la désinformation/intox.
Au Burkina Faso, 24 radios ont été retenues pour participer au projet et bénéficier d’un cycle d’activités de renforcement de capacités dont des formations aux fondamentaux du journalisme, à l’interactivité, au journalisme sensible au genre et au conflit, à la réalisation d’émissions de concertation et à l’appui à la production.

Le lancement de l’atelier de concertation s’est tenu sous le patronage de Me Soahanla Mathias TANKOANO, sous la présidence de M. Remis Fulgance DANDJINOU, Ministre de la Communication et des relations avec le Parlement, Porte-parole du gouvernement et sous le parrainage de M. Luc HALLADE, Ambassadeur de France au Burkina Faso.
Le projet « MédiaSahel » est une œuvre mise en place par CFI (Canal France International) Développement Médias et ses partenaires nationaux - Conseil supérieur de la communication, Ministère de la Communication et des relations avec le Parlement, Coalition femmes paix et sécurité (COPEPAX) et Union nationale de l’audiovisuel libre du Faso (UNALFA) - et cofinancé par l’Agence française de développement (AFD) se fonde sur le constat de la crise que traverse la bande sahélo-saharienne et qui ne peut être résolue sans une meilleure inclusion socio-politique des jeunes. La finalité du projet est donc de contribuer, à travers les médias, à l’inclusion de la jeunesse des pays du Sahel que sont le Burkina Faso, le Mali et le Niger, dans des activités de renforcement de capacité et d’appui à la production.
Le Président du CSC dans son discours d’ouverture n’a pas manqué de rappeler le contexte de ce projet, inspiré des activités de « Harmonies Citoyennes » de Faso Médias 2, mises en œuvre à Bobo et Fada qui visent à renforcer l’émergence d’une jeunesse responsable, à reconnecter les médias avec la jeunesse et à favoriser l’inclusion des jeunes dans les débats, à travers les espaces d’échanges réalisé par les médias membres de l’UNALFA depuis 2017. Aussi, il a félicité les initiateurs de ce projet (les partenaires, UNALFA, CFI, AFD) mais surtout les médias partenaires qui se sont engagés dans cette démarche.

La direction de la communication et des relations publiques
Actualités

Elections présidentielle et législatives couplées 2020 : le CSC élabore l’avant-projet du Pacte de bonne conduite

20/05/2020

Le Conseil supérieur de la communication (CSC) a tenu, le mercredi 20 mai 2020 dans sa salle de conférences, un atelier en vue d'élaborer et de valider un avant-projet de Pacte de bonne conduite des acteurs des élections présidentielle et législatives couplées de novembre 2020.

Le CSC auditionne la télévision BF1

11/05/2020

La Commission en charge de la Liberté de la Presse, du Pluralisme, de l'Ethique et de la Déontologie du Conseil supérieur de la Communication (CSC) a entendu les responsables de la télévision BF1 le 7 mai 2020. L'audition fait suite à la diffusion de deux reportages contenant des insuffisances professionnelles.

Lutte contre le COVID-19 : le CSC apporte son soutien aux médias

08/05/2020

Le Conseil supérieur de la communication (CSC) a procédé à une remise de matériels aux médias et au monde de la publicité afin de les appuyer dans le cadre de la lutte contre la propagation du COVID-19. La cérémonie s'est déroulée le vendredi 8 mai 2020 au siège de l'instance de régulation des médias, sous la présidence de Maître Soahanla Mathias Tankoano, Président du CSC.

>> Voir toutes les actualités

newsletter
Newsletter

Sondage
Sondage indisponible.
Le CSC est membre
compteur site web