Flash infos


Le Président du CSC reçoit l’association des photojournalistes du Burkina

17/05/2019
00:00
34

Le président du Conseil supérieur de la communication (CSC), Me Soahanla Mathias TANKOANO, a reçu en audience, ce vendredi 17 mai 2019, l’Association des photojournalistes du Burkina (APB).  La toute nouvelle organisation de professionnels de la presse est venue se faire connaître de l’instance de régulation et exposer à son premier responsable ses préoccupations et ses attentes.

Le président de l’association, Rémis ZOERINGRE, qui a conduit la délégation, a présenté au président du CSC la nouvelle structure qui organise les photographes reporters d’organes de presse et de free-lance du Burkina. Selon lui, cette structure créée en septembre 2018 a pour but la mutualisation des connaissances, le partage de savoirs et la promotion de la profession du photojournalisme et de ses dérivés.
Il a, par ailleurs, exposé à Mathias TANKOANO et à ses collaborateurs le vice-président du CSC, Abdoulazize BAMOGO, le Conseiller Eugénie YAMEOGO et le Directeur de cabinet, Boureima DIALLO, leurs préoccupations et sollicité l’accompagnement du CSC.  Selon lui, les photojournalistes sont confrontés à d’énormes difficultés dont l’absence de diplômes professionnels, de renforcements de capacités, de plans de carrière et de considération. D’où son plaidoyer auprès du CSC pour la prise en compte des photojournalistes dans ses offres de formations, la délivrance de diplômes ou d’attestations à l’issue des formations et son appui pour l’ouverture d’une filière de formation professionnelle pour leur corps de métier.
Enfin, Rémis ZOERINGRE a exprimé la volonté de l’APB d’organiser une exposition de photos et sollicité les conseils et l’accompagnement du président TANKOANO.
Pour sa part, le président du CSC a salué la création de cette plateforme qui vient organiser les photojournalistes. Le CSC étant l’organe non seulement qui régule les médias mais aussi qui promeut la liberté de la presse, il  ne peut qu’encourager une telle initiative et l’accompagner.
Il également assuré  de la prise en compte de l’APB parmi ses interlocuteurs et partenaires ainsi que dans son plan de formation.
Pour finir, Mathias TANKOANO a marqué sa disponibilité à plaider auprès de  l’Institut des Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication (ISTIC) pour la création d’une filière de formation au profit des photojournalistes.

La Direction de la Communication et des Relations publiques

Actualités

Communiqué de presse: Le CSC interpelle les responsables de BF1 et Monsieur Issaka LlNGANI

13/06/2019

Ouagadougou, le 1 3 JU1N 2019 Communiqué de presse: Le CSC interpelle les responsables de BF1 et Monsieur Issaka LlNGANI Le Conseil supérieur de la Communication, a auditionné les responsables de la télévision BF1 et le journaliste Issaka LINGANI, le 10 juin 2019. Cette interpellation est relative au contenu de l'émission « Presse Echos» diffusée le dimanche 02 juin 2019 à partir de 11 heures sur les antennes de la télévision.

Audience : Le Balai Citoyen zone 4 reçu par le Vice-président

12/06/2019

Sur instruction du Président empêché, le Vice-président du Conseil supérieur de la communication, Abdoulazize Bamogo a reçu en audience une délégation de la zone 4 du Balai Citoyen, le mercredi 12 juin 2019 à 10 h.

SEPAFAR : Le Président du CSC contribue à l’animation d’un panel-débat

03/06/2019

Le président du Conseil supérieur de la communication (CSC) a apporté sa contribution à l'animation d'un panel-débat, sur le thème : « Internet, éducation et gouvernance au Burkina Faso : perte des valeurs, dépravation des mœurs chez les jeunes, silence des aînés (gouvernants, société civile et parents) », le samedi 18 mai 2019.

>> Voir toutes les actualités

newsletter
Newsletter

Sondage
Sondage indisponible.
Le CSC est membre
compteur site web