Flash infos


Renouvellement de conventions de médias audiovisuels privés par le CSC

12/04/2019
00:00
178

Le Conseil supérieur de la communication (CSC) a procédé, ce vendredi 12 avril 2019 à 10h, au renouvellement de conventions de concessions de service public de radiodiffusion de 61 médias audiovisuels privés. La cérémonie a été présidée par Me Soahanla Mathias TANKOANO, Président du CSC.

Trois discours ont marqué ce cérémonial de renouvellement de conventions. Ce sont: le mot de bienvenue de la Secrétaire générale du CSC, Massadalo Yvette NACOULMA/SANOU, le mot de André Eugène ILBOUDO, représentant les promoteurs, et pour finir le discours du Président du CSC, Maître Soahanla Mathias TANKOANO.

Dans leurs différentes interventions, il ressort que, dans l’ensemble, les médias audiovisuels privés jouent tant bien que mal leur partition dans le raffermissement du processus démocratique au Burkina Faso. Ce, malgré les difficultés de gestion, consécutives à la conjoncture. Pour le Président TANKOANO, le renouvellement des conventions vise à ce que les activités menées par ces différents médias se passent dans les conditions idoines de droit. C’est pourquoi, il a tenu à rappeler aux promoteurs présents la nécessité de faire du respect des cahiers de charges et de mission leurs leitmotivs.

A la suite de son discours, Me Soahanla Mathias TANKOANO a procédé, séance tenante et symboliquement, aurenouvellement des conventions de cinq médias audiovisuels, chacun d’eux représentant une catégorie de médias audiovisuels. Ce sont, tour à tour:

-         Au titre des médias communautaires, la Radio des Ecoles de Ouagadougou;

-         Au titre des médias communaux, La Voix de Diabo de la Commune de Diabo;

-         Au titre des médias commerciaux, la Radio Diva FM de Ouagadougou;

-         Au titre des médias confessionnels, la Radio Téria de Banfora;

-         Au titre des médias institutionnels, la Radio Bagré Pôle de Bagré.

Les autres promoteurs ont pu renouveler à leur tour leur convention à la fin de la cérémonie dans la salle des conseillers de l’instance, en présence du Président du CSC.

En rappel, l’appel à candidatures en vue de la concession de fréquences et la signature de conventions avec les promoteurs choisis sont les deux actes juridiques fondamentaux qui régissent les relations entre le CSC et les promoteurs de médias audiovisuels privés.

La Direction de la Communication et des Relations publiques

Actualités

Communiqué de presse: Le CSC interpelle les responsables de BF1 et Monsieur Issaka LlNGANI

13/06/2019

Ouagadougou, le 1 3 JU1N 2019 Communiqué de presse: Le CSC interpelle les responsables de BF1 et Monsieur Issaka LlNGANI Le Conseil supérieur de la Communication, a auditionné les responsables de la télévision BF1 et le journaliste Issaka LINGANI, le 10 juin 2019. Cette interpellation est relative au contenu de l'émission « Presse Echos» diffusée le dimanche 02 juin 2019 à partir de 11 heures sur les antennes de la télévision.

Audience : Le Balai Citoyen zone 4 reçu par le Vice-président

12/06/2019

Sur instruction du Président empêché, le Vice-président du Conseil supérieur de la communication, Abdoulazize Bamogo a reçu en audience une délégation de la zone 4 du Balai Citoyen, le mercredi 12 juin 2019 à 10 h.

SEPAFAR : Le Président du CSC contribue à l’animation d’un panel-débat

03/06/2019

Le président du Conseil supérieur de la communication (CSC) a apporté sa contribution à l'animation d'un panel-débat, sur le thème : « Internet, éducation et gouvernance au Burkina Faso : perte des valeurs, dépravation des mœurs chez les jeunes, silence des aînés (gouvernants, société civile et parents) », le samedi 18 mai 2019.

>> Voir toutes les actualités

newsletter
Newsletter

Sondage
Sondage indisponible.
Le CSC est membre
compteur site web