Flash infos

Relance des activités du CSC : le comité ad ’hoc fait des propositions pour un nouveau départ

14/09/2018
00:00
178

Le Conseil supérieur de la communication (CSC) a tenu, sous la direction de son président, Soahanla Mathias TANKOANO, une assemblée générale du personnel, ce vendredi 14 septembre 2018 dans la salle de conférences de l’institution. L'exposé des résultats des travaux du comité ad’ hoc, mis en place pour diagnostiquer les causes du dysfonctionnement du CSC, a été le point essentiel de cette rencontre.

Après deux semaines (du 22 août au 04 septembre) d’audition du personnel et d’analyse des données recueillies, le comité ad’hoc a restitué au personnel et au collège des conseillers, le 14 septembre 2018, les résultats de ses travaux. Consignées dans un rapport d’une vingtaine de pages, ces propositions sont le fruit d'une écoute minutieuse et d'analyse des auditions de 69 agents en services au CSC.

Dans son exposé, le président du comité, le conseiller Ismaël NIGNAN, a salué la collaboration de tout le personnel et les propositions de sorties de crise qui ont été faites. Cela témoigne, a-t-il souligné, de la volonté des uns et des autres à repartir sur de nouvelles bases et à ramener la cohésion dans la maison commune.

Le comité a déterminé cinq causes ayant entrainé la crise au CSC et fait des propositions à court, moyen et long terme pour un retour à la cohésion et au travail. A court terme, il s’agit de la mise à plat des sanctions administratives prises ; de l’adoption d’un nouvel organigramme et de la reprise des activités de régulation aussi bien au siège que dans les délégations régionales de l’Ouest et de l’Est. A moyen et à long terme, un redéploiement du personnel est prévu dès l'adoption du nouvel organigramme en Conseil des ministres. La remise en fonction des équipements de monitoring, l'acquisition future d’un nouvel équipement de monitoring et l’extension du siège de l’institution pour permettre à l’ensemble du personnel d’être dans un même bâtiment sont inscrites au programme.

Le personnel, très attentif à l'exposé, à travers les différentes interventions, a salué le travail du comité ad’hoc. Il s’est engagé à accepter les décisions du collège des conseillers et à œuvrer pour un retour total à la cohésion et à la paix.

Le président du CSC, Soahanla Mathias TANKOANO, au terme des échanges, s’est dit satisfait de l’état d’esprit positif du personnel. Il a appelé tous les agents à resserrer les rangs et à se remettre au travail pour relever le défi de la régulation.

 La Direction de la Communication et des Relations publiques

Contact : 25 30 11 24, poste 152

L'assemblée générale en images

              


           


Actualités

Le CSC se soucie de la fiscalité des entreprises de presse

01/02/2019

Ce jeudi 31 janvier 2019, le Conseil supérieur de la Communication (CSC) a organisé, avec l'appui de la Direction générale des Impôts, un atelier national sur « la fiscalité applicable aux médias et la mise en œuvre de la facture normalisée ». Les travaux se sont déroulés dans la salle de conférences de la Direction générale des Douanes de Ouagadougou.

Le CSC reçoit la visite de la 4ème promotion des élèves officiers

30/01/2019

Le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) a reçu, le mercredi 30 janvier 2019,   la visite de la 4ème promotion des élèves officiers de l'Académie de police. Conduits par l'assistant de police OUEDRAOGO P. sylvain, les élèves officiers sont venus à la découverte de l'instance de régulation des médias au Burkina Faso.

Le Directeur Afrique de CFI chez le président du CSC

28/01/2019

Le Directeur Afrique de CFI, Pierre JALLADEAU, présent au Burkina Faso dans le cadre du lancement du projet EcoMedias porté par l'UNALFA, l'Union nationale de l'audiovisuel libre du Faso, a été reçu en audience dans l'après-midi du lundi 28 janvier par le président du Conseil supérieur de la communication (CSC), Me Soahanla Mathias TANKOANO.

>> Voir toutes les actualités

newsletter
Newsletter

Sondage
Sondage indisponible.
Le CSC est membre
compteur site web