Flash infos

Compte rendu de l’audience accordée par le Vice-président exerçant la plénitude des attributions du Président du Conseil supérieur de la communication à monsieur Bernard Chenuaud

21/05/2018
12:15
363

Le Vice-président exerçant la plénitude des attributions du Président du CSC, monsieur Dieudonné Désiré Comboïgo a reçu monsieur Bernard Chenuaud Directeur adjoint Afrique de CFI, le mardi 16 mai 2018. Il s’est agi pour monsieur Chenuaud de recueillir l’avis du CSC sur un ensemble de questions, en prélude à un projet que CFI entrevoit mener conjointement avec les autorités de régulation des pays que sont : le Niger, le Mali et le Burkina Faso, et certains acteurs médiatiques de ces contrées.

Le projet devant être mis en œuvre au Burkina Faso, s’inscrit dans la phase 2 du projet « Faso-Média » qui entend se focaliser sur le contrôle citoyen de l’action publique, dans les deux régions pilotes que sont : le Houet et l’est. Dénommé « Médias Sahel », il est prévu pour être implémenté quatre ans durant au Mali, au Niger et au Burkina Faso. La jeunesse constitue son principal public cible, parce que selon monsieur Chenuaud, elle se présente comme la masse critique la plus importante en nombre au Burkina Faso et dans les deux autres pays. En revanche, cette jeunesse ne semble pas avoir tellement voix au chapitre pour ce qui concerne les prises de décisions importantes pour la collectivité et sur son devenir. Cette marginalisation explique en partie, selon le directeur adjoint Afrique de CFI, certaines tendances à la radicalisation et à l’extrémisme violent.
Partant de ce constat, le projet « Médias Sahel » envisage créer les conditions d’une meilleure intégration sociale de la jeunesse à travers sa capacité à influencer les prises de décisions importantes. Pour ce faire, des actions seront développées en corrélation avec les médias à l’intention des jeunes des localités  concernées. Pour une réussite effective, « Médias Sahel » ambitionne accroître  les capacités des professionnels des médias à travers des formations et un appui au CSC dans ses initiatives de régulation impliquant les jeunes.
Le passage de monsieur Chenuaud consiste donc en une sorte de balisage de terrain, pour dresser un Etat des lieux devant permettre d’appréhendez la situation de l’ensemble des acteurs pouvant être impliqués dans ce projet. C’est pourquoi il a tenu à adresser au vice-président un ensemble de questions touchant à la régulation et aux médias, de façon générale, et sur le fonctionnement du CSC, ses partenariats présents et passés, de façon particulière. La situation de l’autorégulation a également été évoquée au cours de cet entretien. Durant environ deux heures trente minutes d’horloge, monsieur Comboïgo et son staff se sont évertués à apporter des réponses aux différentes questions. Ainsi, l’issue des échanges laisse entrevoir la promesse d’une collaboration plus approfondie entre CFI/Médias et le CSC dans le cadre du projet « Médias Sahel ».
Il faut rappeler que CFI (Canal France International) était à l’origine une structure de production de programmes télévisuels, mais depuis quelques années, CFI est devenu une structure d’aide au développement des médias.

La Direction de la communication
et des relations publiques



Actualités

Le CSC se soucie de la fiscalité des entreprises de presse

01/02/2019

Ce jeudi 31 janvier 2019, le Conseil supérieur de la Communication (CSC) a organisé, avec l'appui de la Direction générale des Impôts, un atelier national sur « la fiscalité applicable aux médias et la mise en œuvre de la facture normalisée ». Les travaux se sont déroulés dans la salle de conférences de la Direction générale des Douanes de Ouagadougou.

Le CSC reçoit la visite de la 4ème promotion des élèves officiers

30/01/2019

Le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) a reçu, le mercredi 30 janvier 2019,   la visite de la 4ème promotion des élèves officiers de l'Académie de police. Conduits par l'assistant de police OUEDRAOGO P. sylvain, les élèves officiers sont venus à la découverte de l'instance de régulation des médias au Burkina Faso.

Le Directeur Afrique de CFI chez le président du CSC

28/01/2019

Le Directeur Afrique de CFI, Pierre JALLADEAU, présent au Burkina Faso dans le cadre du lancement du projet EcoMedias porté par l'UNALFA, l'Union nationale de l'audiovisuel libre du Faso, a été reçu en audience dans l'après-midi du lundi 28 janvier par le président du Conseil supérieur de la communication (CSC), Me Soahanla Mathias TANKOANO.

>> Voir toutes les actualités

newsletter
Newsletter

Sondage
Sondage indisponible.
Le CSC est membre
compteur site web