Flash infos


« lefaso.net » et la radio « Wat FM » auditionnés par le CSC

15/12/2016
00:00
3 339

La Commission chargée de la liberté de Presse, de l’Ethique et de la Déontologie du Conseil supérieur de la communication (CSC) a procédé, le mardi 06 décembre 2016, à l’audition des responsables de deux médias. Il s’agit  du média en ligne« lefaso.net » et de la radio « Wat FM ». 
La première audition, celle du portail « lefaso.net » fait suite à une plainte de la Fédération des associations islamiques du Burkina  (FAIB). Celle-ci s’insurge contre la publication d’un écrit intitulé : « Incivisme et anti-laïcité : graves atteintes à la liberté » dont le contenu est considéré comme une attaque et des injures visant les musulmans. 
Le Directeur général de « lefaso.net », Cyriaque Paré, a pris acte de la plainte de la fédération et  a promis  d’être  plus regardant et plus vigilant  sur les articles publiés sur son site. Il a reconnu que la vigilance de la rédaction  a été trompée par le fait que l’auteur n’était pas à son premier écrit. Toutefois, il a expliqué les difficultés rencontrées dans la publication des opinions extérieures en ce qu’il est couramment accusé d’appliquer la censure.

La seconde  audition qui a concerné la radio « Wat FM », représentée par son Directeur général, en présence de l’animateur de l’émission incriminée et de son conseiller juridique, fait suite à une plainte de l’ex-Directeur général du Centre National des Œuvres Universitaires (CENOU), le Professeur Serge Bayala. Ce dernier reproche à la radio d’avoir diffusé à son encontre, le 05 octobre 2016, des propos injurieux, mensongers et tendancieux » à travers l’émission « Le tribunal de l’actualité ».
Il estime que la radio n’a pas suffisamment préparé l’émission laissant  ses invités proférer à son encontre des allégations mensongères et diffamatoires. Selon le Professeur Bayala, la radio pouvait interrompre l’émission au lieu d’abonder dans le sens  des interpellations récurrentes des étudiants invités.
Les responsables de la radio ont expliqué leur démarche dans la conduite de l’émission qui a consisté à recevoir les étudiants autour de leurs préoccupations et en invitant par la suite le DG du CENOU à venir faire valoir sa position. En tout état de cause, la radio s’excuse des dommages que l’émission aurait causés au plaignant.
Après avoir entendu les parties prenantes, la commission a fait ses observations en privilégiant la réconciliation des parties. Son rapport sera discuté en plénière par les conseillers qui décideront de la suite à donner aux différentes plaintes. 


Direction de la Communication et des Relations publiques /CSC

Actualités

DECISION N°2020- 026/CSC portant réglementation de la couverture médiatique des activités politiques durant la période du 1er octobre 2020 à 00 heure au 30 octobre 2020 à vingt-quatre (24) heures inclus

01/09/2020

DECISION N°2020- 026 /CSC portant réglementation de la couverture médiatique des activités politiques durant la période du 1er octobre 2020 à 00 heure au 30 octobre 2020 à vingt-quatre (24) heures inclus

Audience : la Coordonnatrice du SIG chez le président TANKOANO

25/08/2020

Le président du Conseil supérieur de la communication (CSC), Maître Soahanla Mathias TANKOANO, a reçu, en cette matinée du 25 août 2020, la Coordonnatrice du Service d'information du gouvernement (SIG), Mafarma SANOGO. Le président avait à ses côtés le Directeur de cabinet, Boureima DIALLO, et la Chargée d'études, Pauline KANTIONO. La Coordonnatrice était accompagnée de Paul NAGALO, Chef du département communication internationale du SIG.

Le cadre de dialogue inter-partis (CDIP) reçu en audience par le Président du Conseil supérieur de la communication

20/08/2020

Une délégation du Secrétariat exécutif du CDIP a été reçue en audience à sa demande par le Président du CSC, Maître Soahanla Mathias Tankoano, entouré de ses collaborateurs, le mercredi 19 août 2020.

>> Voir toutes les actualités

newsletter
Newsletter

Sondage
Sondage indisponible.
Le CSC est membre
compteur site web