Flash infos


Formation des journalistes de la région du Sahel:Pour un meilleur traitement de l’information électorale

01/05/2015
00:00
1 663

Dans le cadre de la campagne d’éducation aux médias, une délégation du Conseil supérieur de la communication conduite par le Secrétaire général, Seydou Coulibaly a séjourné du 27 au 30 avril 2016 dans la région du Sahel. Initiée par le Conseil supérieur de la communication, cette campagne a pour objectif de contribuer à la tenue d’un scrutin ouvert, transparent et apaisé, à travers l’animation de conférences, la diffusion de documentaire et de microprogrammes.

Le jeudi 28 avril 2016, la province de l’Oudalan a abrité la conférence publique sur « médias et participation citoyenne». Animée par le chargé de mission Jean-Paul Konséibo, la conférence a permis à la population de Gorom-Gorom de s’approprier les missions et attributions du CSC et de s’imprégner des objectifs de la campagne d’éducation aux médias.  Les forces vives de la province ont félicité l’initiative du CSC et apprécié le rôle déterminant joué par l’institution  dans la sensibilisation des citoyens pour un meilleur discernement de la communication médiatique. Ils ont également interpellé les autorités pour une meilleure couverture médiatique de leur  localité par la RTB/Radio et Télé, car la seule radio de leur province, n’émet que dans leur langue (Tamachèque). Quant aux jeunes, ils se disent satisfaits  et outillés pour  mieux discerner les informations véhiculées par les médias. 
Le vendredi 29 avril 2016, ce sont les journalistes de la région du Sahel qui ont été formés sur le traitement de l’information en période électorale à Dori. A travers cette formation, l’objectif du Conseil supérieur de la communication est de renforcer leurs capacités dans la perspective des élections municipales du 22 mai 2016. 
Les participants à la formation ont été outillés sur les nouveaux textes régissant le secteur de la communication, les manquements constatés dans le secteur et la responsabilité sociale du journaliste dans un contexte de dépénalisation des délits de presse. Il s’est également agi pour le CSC de leur rappeler les valeurs cardinales de la profession que sont l’éthique et la déontologie.
Les journalistes de la région du Sahel ont loué l’initiative du Conseil supérieur de la communication et apprécié la qualité des communications qui leur ont été livrées. Cette formation affirment-ils, revêt une grande importance en ce sens qu’elle leur a permis de renforcer leurs connaissances. Ils se disent confiants et aguerris pour mieux conduire les élections municipales  du 22 mai 2016.

Actualités

DECISION N°2020- 026/CSC portant réglementation de la couverture médiatique des activités politiques durant la période du 1er octobre 2020 à 00 heure au 30 octobre 2020 à vingt-quatre (24) heures inclus

01/09/2020

DECISION N°2020- 026 /CSC portant réglementation de la couverture médiatique des activités politiques durant la période du 1er octobre 2020 à 00 heure au 30 octobre 2020 à vingt-quatre (24) heures inclus

Audience : la Coordonnatrice du SIG chez le président TANKOANO

25/08/2020

Le président du Conseil supérieur de la communication (CSC), Maître Soahanla Mathias TANKOANO, a reçu, en cette matinée du 25 août 2020, la Coordonnatrice du Service d'information du gouvernement (SIG), Mafarma SANOGO. Le président avait à ses côtés le Directeur de cabinet, Boureima DIALLO, et la Chargée d'études, Pauline KANTIONO. La Coordonnatrice était accompagnée de Paul NAGALO, Chef du département communication internationale du SIG.

Le cadre de dialogue inter-partis (CDIP) reçu en audience par le Président du Conseil supérieur de la communication

20/08/2020

Une délégation du Secrétariat exécutif du CDIP a été reçue en audience à sa demande par le Président du CSC, Maître Soahanla Mathias Tankoano, entouré de ses collaborateurs, le mercredi 19 août 2020.

>> Voir toutes les actualités

newsletter
Newsletter

Sondage
Sondage indisponible.
Le CSC est membre
compteur site web