Flash infos


Campagne d’éducation aux médias:Le CSC veut instaurer une communication sociale apaisée pour la préservation de la cohésion nationale et de la paix sociale

17/03/2016
00:00
2 978

Le mardi 15 mars 2016 s’est déroulée, dans la salle de conférences du Centre national Cardinal Paul ZOUNGRANA, la cérémonie officielle de lancement de la campagne d’éducation aux médias initiée par le Conseil supérieur de la communication. La cérémonie a été placée sous la présidence de Madame Nathalie SOME et le parrainage de Monsieur Simon COMPAORE, Ministre d’Etat, Ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité intérieure. 

C’est sur le thème : « Médias et participation citoyenne » que le Conseil supérieur de la communication a procédé au lancement de sa campagne d’éducation aux médias. Cette campagne qui s’inscrit en droite ligne des élections municipales du 22 mai prochain entend ainsi « améliorer la connaissance des médias et de leurs usages par les populations, afin d’accroître leur participation citoyenne ». Il s’agit selon Nathalie Somé, Présidente du CSC, d’aider le «citoyen à être un consommateur critique et averti » des flux d’information venant de toutes parts et contribuer à une campagne électorale apaisée. Adhérant pleinement à l’idée, le parrain de l’évènement, Simon COMPAORE a également souligné le rôle irremplaçable des médias dans l’appropriation sociale de la décentralisation par les différents acteurs de la société. Il a salué l’action du CSC, tuteur institutionnel des organes de presse, déjà positivement appréciée par le Gouvernement, notamment son action lors des dernières élections. 
Dans sa mise en œuvre, la campagne d’éducation aux médias qui vise à « instaurer une communication sociale apaisée et participer à la préservation de la cohésion nationale et à la paix sociale au Burkina Faso » se tient du 15 mars au 15 juin 2016 et a pour cibles, les forces vives et les journalistes et animateurs de programmes.
La cérémonie de lancement a connu la participation de plusieurs autorités politiques et administratives, des responsables de partis et formations politiques, d’acteurs des médias et des organisations de la société civile. Ces invités ont pu suivre un des microprogrammes qui sera diffusé dans les médias audiovisuels publics et privés, donnant un avant-goût des thématiques qui seront abordées lors de la campagne de sensibilisation. Ces microprogrammes sont des productions audiovisuelles qui développeront des messages forts, réalisés en français et dans les principales langues nationales. D’autres actions de sensibilisation se feront dans les 45 provinces du Burkina à travers des conférences publiques, des visites-terrain auprès des médias, des formations des acteurs des médias et des projections cinématographiques.
Pour la réussite de cette initiative, Madame Nathalie SOME a sollicité l’adhésion des plus hautes autorités et des invités à cette importante activité de l’institution qu’elle préside. Elle a enfin traduit toute sa reconnaissance au Gouvernement pour sa grande sollicitude vis-à-vis du Conseil supérieur de la communication.
La direction de la communication et des relations publiques


La cérémonie en images

La présidente du CSC Nathalie SOME livrant son discours

Le parrain, Simon COMPAORE, ministre en charge de l'administration territoriale, a, à la fin de son discours, lancé la campagne de sensibilisation aux médias







Des autorités administratives, des représentants d'OSC et de partis politiques présents à cette cérémonie.


La photo de famille
Actualités

DECISION N°2020- 026/CSC portant réglementation de la couverture médiatique des activités politiques durant la période du 1er octobre 2020 à 00 heure au 30 octobre 2020 à vingt-quatre (24) heures inclus

01/09/2020

DECISION N°2020- 026 /CSC portant réglementation de la couverture médiatique des activités politiques durant la période du 1er octobre 2020 à 00 heure au 30 octobre 2020 à vingt-quatre (24) heures inclus

Audience : la Coordonnatrice du SIG chez le président TANKOANO

25/08/2020

Le président du Conseil supérieur de la communication (CSC), Maître Soahanla Mathias TANKOANO, a reçu, en cette matinée du 25 août 2020, la Coordonnatrice du Service d'information du gouvernement (SIG), Mafarma SANOGO. Le président avait à ses côtés le Directeur de cabinet, Boureima DIALLO, et la Chargée d'études, Pauline KANTIONO. La Coordonnatrice était accompagnée de Paul NAGALO, Chef du département communication internationale du SIG.

Le cadre de dialogue inter-partis (CDIP) reçu en audience par le Président du Conseil supérieur de la communication

20/08/2020

Une délégation du Secrétariat exécutif du CDIP a été reçue en audience à sa demande par le Président du CSC, Maître Soahanla Mathias Tankoano, entouré de ses collaborateurs, le mercredi 19 août 2020.

>> Voir toutes les actualités

newsletter
Newsletter

Sondage
Sondage indisponible.
Le CSC est membre
compteur site web