Flash infos


Couverture médiatique en période électorale Le CSC renforce la capacité des Responsables de média

26/08/2015
15:00
2 172

Dans la perspective d’une  bonne couverture médiatique des élections présidentielle et législatives au Burkina, le Conseil Supérieur de la Communication a organisé une rencontre d’échanges  avec les rédacteurs en chef et les chefs de programme des médias, le mardi 26 août 2015 à Ouagadougou, dans la salle de conférence du CBC. Objectif de cette rencontre : permettre aux responsables de média de mieux s’approprier les textes législatifs et règlementaires en vigueur.

Les élections présidentielle et législatives avancent à grands pas ; et à  moins de trois semaines de la campagne électorale, il était plus que nécessaire pour le CSC de renforcer les capacités des responsables des médias pour des élections apaisées. Ces échanges ont porté sur « La Régulation de l’information en période électorale ». Une occasion pour le CSC de rappeler aux acteurs de la presse, les enjeux de l’information surtout à cette période cruciale des élections. Pour la présidente de l’instance de régulation, Mme Nathalie Somé : « Si les campagnes électorales sont  par excellence des périodes d’effervescence politique, caractérisées par des joutes oratoires et parfois des excès langagiers, la responsabilité sociale du journaliste l’oblige à tempérer ce discours dans le traitement de l’information. Car du professionnalisme des média dépendent la paix et la cohésion sociale, qui ne sauraient être marchandées ». 

Au cours de la rencontre, les participants issus de toutes les régions du Burkina, ont eu droit à deux communications sous forme de panel. La  première  était relative « Aux prérogatives du CSC en matière de régulation de l’information électorale et le dispositif organisationnel mis en place ». Selon le panéliste Louis Modeste Ouédraogo, Directeur Générale des affaires juridiques /CSC, la régulation de l’information en période électorale est régie par deux principes fondamentaux à savoir : « Le pluralisme et l’équilibre de l’information d’une part et l’égal accès aux médias publics d’autre part. S’agissant du dispositif organisationnel mis en place par le CSC, le second panéliste Daniel Bonzi, Directeur de la règlementation, de la médiation  et du contentieux /CSC a passé en revue les textes législatifs et réglementaires en vigueur. Il a également  évoqué les décisions relatives aux innovations majeures de cette année notamment la possibilité d’enregistrer des émissions au studio du CSC et l’émission de débat contradictoire dénommée «  Le face à face ». Quant à la deuxième communication du jour, elle a porté sur « Le monitoring des médias en période électorale et les attentes du CSC ». Concernant le monitoring des médias, Evariste Bationo, Directeur du monitoring des médias, a expliqué qu’il consiste à observer et  analyser le contenu des médias aussi bien sur le plan qualitatif que quantitatif. Il s’applique aux médias suivants : La radio, la télévision et la presse écrite. Pour mener à bien tout ce dispositif et parvenir à une réussite commune de la couverture médiatique des élections, les attentes du CSC vis-à-vis des médias sont multiples. Selon Jean Paul Toé, Directeur Général de l’Observation des Médias et des Etudes/CSC, les médias doivent veiller entre autres au renforcement du droit à l’information, au respect du pluralisme et de l’équilibre de l’information, au respect des règles déontologiques en matière de traitement de l’information. A l’issus de ces échanges, les participants n’ont pas manqué d’exprimer leurs satisfécits. Ainsi pour Galip Somé de la RTB/Radio « Il y a de bonnes raisons de se réjouir d’une telle rencontre .C’est une occasion pour nous d’approfondir et de réactualiser nos connaissances avant d’aborder ces échéances électorales ». Même réaction pour Amidou Ouédraogo de la Radio Lotamou de Solenzo « Nous avons été suffisamment bien informés et cela nous facilitera désormais la tâche, nous qui sommes en province ».

Selon Aubin Guébré de la Télévision BF1, cette rencontre va permettre à sa chaîne de recadrer son plan de couverture. Avant de prendre congé des participants, la Présidente du CSC leur a remis symboliquement « Le Guide du journaliste » tout en les exhortant à plus de professionnalisme dans le travail.

Actualités

DECISION N°2020- 026/CSC portant réglementation de la couverture médiatique des activités politiques durant la période du 1er octobre 2020 à 00 heure au 30 octobre 2020 à vingt-quatre (24) heures inclus

01/09/2020

DECISION N°2020- 026 /CSC portant réglementation de la couverture médiatique des activités politiques durant la période du 1er octobre 2020 à 00 heure au 30 octobre 2020 à vingt-quatre (24) heures inclus

Audience : la Coordonnatrice du SIG chez le président TANKOANO

25/08/2020

Le président du Conseil supérieur de la communication (CSC), Maître Soahanla Mathias TANKOANO, a reçu, en cette matinée du 25 août 2020, la Coordonnatrice du Service d'information du gouvernement (SIG), Mafarma SANOGO. Le président avait à ses côtés le Directeur de cabinet, Boureima DIALLO, et la Chargée d'études, Pauline KANTIONO. La Coordonnatrice était accompagnée de Paul NAGALO, Chef du département communication internationale du SIG.

Le cadre de dialogue inter-partis (CDIP) reçu en audience par le Président du Conseil supérieur de la communication

20/08/2020

Une délégation du Secrétariat exécutif du CDIP a été reçue en audience à sa demande par le Président du CSC, Maître Soahanla Mathias Tankoano, entouré de ses collaborateurs, le mercredi 19 août 2020.

>> Voir toutes les actualités

newsletter
Newsletter

Sondage
Sondage indisponible.
Le CSC est membre
compteur site web