Flash infos

PUBLICITÉ

I-PROCÉDURE DE CRÉATION D’UNE AGENCE DE COMMUNICATION

La création d’une agence de communication ou de publicité répond à une procédure clairement déterminée dans le Code de la publicité.


1- Qualité pour ouvrir une agence de communication

Toute agence-conseil en publicité doit être constituée selon les lois et règlements régissant les professions commerciales. Les dirigeants d’agences-conseils en publicité doivent justifier de titres universitaires ou équivalents ou se prévaloir d’une expérience professionnelle de cinq ans au moins dans les domaines de la communication, du marketing ou des relations publiques.
Par ailleurs, l’initiateur doit disposer d’un local commercial et être domicilié au Burkina Faso.

2-Procédure de création

Toute personne physique exerçant une activité publicitaire au Burkina Faso ou représentant une personne morale exerçant la profession publicitaire au Burkina Faso doit remplir les conditions suivantes : 
-justifier d’une aptitude professionnelle ou d’une expérience professionnelle d’au moins cinq ans ;
-avoir fait une déclaration d’activité auprès des ministères en charge de la Communication et du Commerce ; 
-être inscrit ou registre de commerce ; 
-détenir la carte de commerçant en cours de validité. 
Lorsque l’agence de publicité est créée, une copie de la déclaration d’existence doit être déposée auprès du CSC, conformément à l’article 4 de la loi organique du 14 mai 2013 suscitée. 


II- RÉPERTOIRE DES AGENCES DE COMMUNICATION AU BURKINA

Télécharger ici




Actualités

HAC/GUINEE CONAKRY- CSC/ BURKINA FASO : UNE COOPERATION SUD – SUD SOUS DE BONS AUSPICES

12/06/2018

Une délégation de la Haute Autorité de la communication (HAC) de Guinée Conakry, conduite par sa présidente, Madame Martine Kondé, a séjourné à Ouagadougou du lundi 4  au vendredi 8 juin 2018.  Plusieurs activités impliquant les deux instances de régulation ont marqué ce séjour qui augure d'une coopération sud – sud qui porte.  

Communiqué de presse : audition du journal « Le Dossier »

23/05/2018

La Commission de la Liberté de la Presse, de l'Ethique et de la Déontologie du Conseil Supérieur de la Communication a procédé à l'audition du directeur de publication du journal « Le Dossier » le vendredi 18 mai 2018 au sein de l'institution. Ce, après plusieurs reports dus à la tenue du procès du putsch de 2015 auquel les parties prennent part. Cette audition fait suite à une plainte pour calomnie et diffamation introduite le 23 février 2018 par monsieur Soahonla Mathias TANKOANO

Compte rendu de l’audience accordée par le Vice-président exerçant la plénitude des attributions du Président du Conseil supérieur de la communication à monsieur Bernard Chenuaud

21/05/2018

Le Vice-président exerçant la plénitude des attributions du Président du CSC, monsieur Dieudonné Désiré Comboïgo a reçu monsieur Bernard Chenuaud Directeur adjoint Afrique de CFI, le mardi 16 mai 2018. Il s'est agi pour monsieur Chenuaud de recueillir l'avis du CSC sur un ensemble de questions, en prélude à un projet que CFI entrevoit mener conjointement avec les autorités de régulation des pays que sont : le Niger, le Mali et le Burkina Faso, et certains acteurs médiatiques de ces contrées.

>> Voir toutes les actualités

newsletter
Newsletter

Sondage
Sondage indisponible.
Le CSC est membre
compteur site web